• Semences du groupe Pierre Gripari

    1 - Les personnages : caractéristiques

    Pedro aime le football. Il est espagnol. Il n’est jamais content de ce qu’on lui offre. On peut dire qu’il est gâté.

    2 - Les personnages : mes réactions

    Daniel nous fait de la peine car son père est emprisonné. Celui-ci était contre la dictature et apparemment a manqué de discrétion puisqu’il s’est fait arrêter.

    3 - Les titres et les illustrations

    L’illustration, celle avec les soldats qui entourent Daniel, est assez difficile à comprendre. Quelques élèves tentent une explication. Le papa de Daniel était contre la dictature. Il voit son père partir et ne peut l’approcher à cause des soldats.

    Le titre n’a pas été très apprécié car il rappelle trop l’univers de l’école.

    Un élève propose des titres pour les différentes étapes du livre :

    - La vie normale,

    - L’arrestation,

    - L’inquiétude,

    - La rédaction,

    - Le soulagement

    4 - L’histoire

    Les parents de Pedro sont contre la dictature car ils écoutent la radio. Ils ne veulent pas répondre aux questions de leur fils qui se demande ce qu’ils écoutent avec autant d’attention.

    À l’école, Pedro doit écrire une rédaction. La consigne est : Ecrire ce que font les parents le soir à la maison.

    Pedro donne beaucoup de détails mais ne dit pas la vérité (la radio) car il veut protéger ses parents. Il a compris qu’écouter la radio est interdit dans son pays.

    7 - Les thèmes

    L’abus de pouvoir est le thème principal de cette histoire.

     

    Semences du groupe Philippe Dumas

    1 - Les personnages : caractéristiques

    Il y a beaucoup de personnages.

    Pedro aime ses parents et a peur pour eux ; surtout quand le père de Daniel va en prison. C’est à ce moment là que Pedro pose le plus de questions.

    Le général est fourbe. Il ment. Il demande aux enfants d’écrire une rédaction car il veut savoir si les parents sont contre la dictature.

    2 - Les personnages : mes réactions

    Quand Pedro pose toutes ses questions, il est plutôt énervant mais en même temps on le comprend. Notre héros est curieux, un peu naïf (la façon dont il parle). L’auteur le fait certainement exprès car il veut laisser planer le doute quant à la rédaction écrite par Pedro à la fin de l’histoire.

    On se demande pourquoi Daniel ne pleure pas quand son père est emmené par les soldats.

    Les réponses suivantes sont possibles :

    - il est trop petit

    - il se doutait de ce qui arriverait

    - il est fier de ce que son papa a fait

    Dans cette histoire, on ne parle pas beaucoup des femmes. Est-ce que cela signifie que dans ce pays elles ne comptent pas ?

    3 - Les titres et les illustrations

    Les illustrations expriment la tristesse et représentent bien le texte.

    4 - L’histoire

    Le déroulement de l’histoire est bien organisé. Les actions s’enchaînent bien.

    L’histoire a beaucoup plu aux uns et aux autres.

    Au départ, on pensait que l’histoire se passait en Espagne (lettre de Pedro, uniformes) et puis on s’est rendu compte que le pays est en réalité le Chili.

    En réalité, on constate que Pedro n’est pas si naïf que ça car il ment dans sa rédaction. Il n’a pas écrit ce que ses parents font vraiment : écouter la radio le soir.

    Peut-être que cette histoire a été vécue par l’auteur ou par quelqu’un qu’il connait ?

    S’il y avait moins de détails, l’histoire serait encore plus agréable.

     

    Semences du groupe Paul Thiès

    1 - Les personnages : caractéristiques

    Pedro est un nom étrange. Le garçon est gentil mais un peu étrange aussi. Il n’est jamais heureux avec ce qu’il a. On peut dire que c’est un enfant gâté. Il pose beaucoup de questions. C’est un curieux.

    On apprend que Pedro est malin et très rapide au football. Il est effectivement très malin puisqu’il ment lors de la rédaction pour éviter des problèmes à ses parents.

    2 - Les personnages : mes réactions

    Pedro a certainement peur de dire la vérité. Il ignore ce qu’il se passe. Les militaires demandent d’écrire la rédaction tout de suite en classe ; ce qui empêche Pedro d’en parler à ses parents.

    Les parents de Pedro devraient lui expliquer la situation de leur pays. Ils devraient avoir confiance en leurs enfants.

    Est-ce qu’on peut tout dire à un enfant ? même si ce n’est pas de son âge ?

    Le père de Pedro est il le complice du père de Daniel ?

    4 - L’histoire

    L’écoute de la radio étant mal vue par la dictature, on se demande si la vente de radios est autorisée. Si les radios sont interdites, il suffirait à la police de fouiller les maisons.

    Le livre a été écrit en espagnol et traduit en français ; ce qui laisse penser que l’histoire s’est déroulée dans un pays où l’on parle espagnol. Il est fort probable que ce soit le Chili si l’on se réfère à certains indices.

    Les militaires veulent savoir si quelqu’un écoute la radio. Ils demandent alors aux enfants d’écrire une rédaction avec une récompense à la clé.

    C’est difficile de voir le père de Daniel aller en prison. La scène est très émouvante.

    Cette histoire est très intéressante.

     

    Semences du groupe Mary Pope Osborne

    1 - Les personnages : caractéristiques

    Le personnage principal s’appelle Pedro Malbràn. C’est un garçon de 9 ans. Il est passionné de football et vit au Chili.

    2 - Les personnages : mes réactions

    Daniel nous fait de la peine car son père est emprisonné. Celui-ci était contre la dictature et apparemment a manqué de discrétion puisqu’il s’est fait arrêter.

    3 - Les titres et les illustrations

    Les illustrations sont compréhensibles et pertinentes. Les couleurs froides utilisées donnent une touche de tristesse.

    4 - L’histoire

    Peut-être que l’histoire fait partie de la vie de l’auteur. Pedro ou Daniel sont peut-être l’auteur lorsqu’il était enfant. Ou encore l’auteur n’aura été que spectateur de cette histoire.

    Le militaire veut savoir ce que font les parents le soir. Heureusement, Pedro est au courant de la situation. Il sauve ses parents.

    Passages appréciés :

    - Quand le voisin de Pedro ronge ses ongles en classe et que Pedro mange ses crottes de nez.

    5 - Ce que les personnages, l’histoire évoquent dans ma propre vie

    Si la situation devait se présenter au Liban, on serait heureux d’être comme Pedro afin de pouvoir sauver nos parents.

     

     


    votre commentaire
  • Semences du groupe Pierre Gripari

    1 - Les personnages : caractéristiques

    François Luné qu’on découvre enfant puis devient adulte. Il est malheureux. Il est veilleur de nuit. Ça a été difficile de trouver un travail car les employeurs veulent des jeunes qui vont de l’avant (expression qui veut dire « ambitieux »).

    Son père est mort de chagrin alors que François était encore jeune. Il ne se maria pas car les jeunes filles le trouvaient bizarre.

    4 - L’histoire

    Le roi aide François Luné car sa fille a le même problème que lui. L’ancien ministre est pendu parce qu’il a marché normalement. Mais s’il a marché normalement, c’est parce que le roi le lui avait demandé. Le roi ne se comporte pas bien. Il est injuste. François Luné se mariera ensuite avec la fille du roi puis deviendra roi lorsque son beau-père mourra. Est-ce que chaque roi va faire sa propre loi ?

    L’histoire est un peu ennuyeuse. Il n’y a pas beaucoup d’actions, de suspense. Un d’entre nous l’a trouvée, lui, rigolote car c’est un peu cruel.

    7 - Les thèmes

    Le thème est celui du malheur quand on n’est pas comme les autres. Malgré un handicap, on peut se lancer dans la vie.

     

    Semences du groupe Mary Pop Osborne

    1 - Les personnages : caractéristiques

    François Luné est un peu bizarre car il marche à reculons. Ça lui gâche l’existence. Son métier est veilleur de nuit.

    3 - Les titres et les illustrations

    Le titre pourrait être aussi « Marche à rebours ». Les illustrations sont bien faites. Elles expliquent bien le texte.

    4 - L’histoire

    Le roi donne à François Luné le rôle de 1er ministre. Il y a beaucoup d’injustice dans cette histoire car François Luné fera comme l’ancien roi.

    Passages appréciés :

    - le passage où l’on parle de la naissance de la princesse car tout le monde s’amuse quand tout à coup la fête cesse parce qu’ils se rendent compte du handicap de la petite fille.

    - le passage où l’on dit que le premier ministre sera pendu.

    5 - Ce que les personnages, l’histoire évoquent dans ma propre vie

    Ça rappelle à l’une d’entre nous l’époque où elle avait une amie qui l’obligeait à suivre ses ordres. Aujourd’hui, notre camarade n’est plus amie avec elle.

    6 - Ce que j’ai lu me fait penser à une autre histoire

    On n’a jamais lu une histoire comme celle-là.

    7 - Les thèmes

    L’anormal devient normal par le pouvoir. Le roi peut faire marcher les gens comme il veut.

    8  - Les mots étonnants

    Des mots rigolos : bambins, mélomane (qui aime la musique), maussade (synonyme de triste), ex-championne (ancienne championne… c’est le préfixe « ex » qui est amusant), Boursoulavie (fait référence à leur façon de vivre), le nom de François (Luné).

     

    Semences du groupe Paul Thiès

    1 - Les personnages : caractéristiques

    François Luné marche à reculons. Il est malheureux. Sa famille était modeste, ni riche, ni pauvre. Parce qu’il ne trouve pas de travail et parce que ses parents ne sont plus là pour l’aider, François devient pauvre. À la fin du conte, il est riche car il se marie avec la princesse.

    2 - Les personnages : mes réactions

    De l’histoire se dégage un sentiment d’injustice. Le roi ne gouverne pas son royaume comme il devrait. Il donne des ordres difficiles à suivre.

    3 - Les titres et les illustrations

    Le titre est bien choisi.

    Les illustrations arrivent au mauvais moment : souvent en retard par rapport au texte. Elles ne sont pas non plus toujours compréhensibles.

    4 - L’histoire

    L’histoire n’a pas été très appréciée. Il y a trop de répétitions, de détails. Le conte est très différent de ceux auxquels nous sommes habitués.

    L’histoire est un peu ennuyeuse, triste aussi.  Malgré tout, Lynn trouve la fin amusante.

    Le narrateur est très présent. Il y a peu de dialogues. Pas beaucoup de place laissée à l’action ou aux émotions.

    7 - Les thèmes

    Le thème principal est celui de la différence. La réponse au problème posé est : on fait de la différence la normalité.

    Cela fait penser un peu à des dictateurs et tyrans tels que Louis XIV ou Napoléon.

    8  - Les mots étonnants

    Les noms propres : Boursoulavie et Frask, sont amusants.

     

    Semences du groupe Philippe Dumas

    2 - Les personnages : mes réactions

    François Luné : on ne comprend pas pourquoi il marche à reculons. Il a toujours le dos tourné ; ce qui est un peu étrange.

    Le roi Livarot et la reine Aubergine ont des noms qui font rire.

    Le roi Livarot n’est pas très amical avec son peuple. Lorsqu’il n’a plus besoin de son premier ministre, il n’hésite pas à le faire prendre. Le roi fait preuve d’injustice.

    3 - Les titres et les illustrations

    Le titre est pertinent avec le problème du personnage, François Luné.

    Les illustrations des pages 90 et 93 sont très drôles.

    4 - L’histoire

    L’histoire est originale, agréable à lire.

    Deux individus marchent à l’envers (la princesse et François Luné). Pour résoudre le problème, ils se marient ensemble et le roi décide de faire passer une loi qui obligerait tout le monde à marcher à l’envers.

    Les gens différents ne sont pas acceptés. François Luné sera un roi plus juste que le roi Livarot.

    6 - Ce que j’ai lu me fait penser à une autre histoire

    Mariam se souvient d’un conte où la princesse fait un vœu : que tout le monde marche à l’envers.

    7 - Les thèmes

    Le thème est celui de l’amour filial. Les parents sont prêts à tout pour que leur enfant guérisse (parents de François) ou pour qu’une marche différente soit obligatoire dans le royaume (roi Livarot et reine Aubergine puis roi François Luné et reine Chouette).

     

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique